En

Amalia RAMANANKIRAHINA

Monument Monument (détail)

Née en 1963, Amalia Ramanankirahina vit et travaille à Paris. Après un DEA sur le patrimoine culturel malgache, elle enseigne à l’université de Paris I, à l’institut national du patrimoine et intervient au musée du Quai Branly. Le souvenir d’un arrière grand père peintre malgache, acteur de la colonie française participe de son engagement dans la protection du patrimoine et la pratique artistique. A Paris dans les années 90, elle s’implique dans des associations alternatives comme « Europe Factory », « Gare aux mouvements » et « Gaz à tous les étages » qui interviennent dans l’espace public. En 2009 après une exposition personnelle à Bruxelles, elle participe à la biennale d’Issy les Moulineaux (France) et en 2010 à la biennale de Dakar.

« Monument » : « Au cours de mon dernier séjour à Madagascar en 2010, jʼai retrouvé mes portraits de famille ainsi que des carnets biographiques de mon arrière grand père, datant d’un siècle. A partir de ses traces de l’époque coloniale, je tente de réactiver une mémoire, fantasmée et réelle qui mêle des spectres intimes et historiques. »

Voir en ligne : www.rama-lesite.com

Dak'Art 2012 du 11 mai au 10 juin 2012, Dakar Senegal | Contact | News | Plan du site |  RSS 2.0 | 2010 | 2008 | 2006 | 2004 | 2002 | 2000 |