2004

Visitez le site de Dak’Art 2004.

Le contenu artistique fût confié à des professionnels du monde de l’art et posait à travers le colloque des Rencontres et Échanges la problématique de « l’Art contemporain africain à l’épreuve de la mondialisation : problèmes, enjeux et perspectives »

Sara Diamond du Banff Center (Canada) était la présidente du comité de sélection de l’exposition internationale. Elle proposa une exposition panafricaine, dynamique et résolument contemporaine.

Dak’Art 2004 :
- trente-trois artistes et cinq designers sélectionnés venus de 16 pays d’Afrique
- trois Commissaires présentant quinze artistes d’Afrique, de la Diaspora et du monde.
- des rencontres et des questionnements autour des arts numériques, de l’esthétique urbaine, des lieux de culture émergeant en Afrique...
- des sites d’exposition qui transforment Dakar en capitale de l’art contemporain.

Les grands moments de DAK’ART 2004 :
- L’Exposition Internationale
- Le Salon du Design
- Les Expositions Individuelles
- Les Rencontres et Echanges
- Dak’Art_Lab /volume 1
- Le forum sur le Design
- Dak’Art OFF, manifestations d’environnement qui accueillent toutes les initiatives privées organisées en groupe ou individuellement.
- La journée Hommage à Iba Ndiaye Djadji Iba Ndiaye Diadji était critique d’art, professeur d’Esthétique à l’Ecole Normale Supérieure de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar et Secrétaire général de la Confédération des Syndicats Autonomes.

Dak’Art 2004 : Un hommage est rendu au critique d’art Iba Ndiaye Djadji. Trois commissaires, Hans Ulrich Obrist, Ivo Mesquita, Yacouba Konaté présentent des expositions individuelles de quinze artistes d’Afrique, de la Diaspora et du monde. Le Laboratoire des Arts et Technologies qui a pris pour sigle Dak’Art_Lab a été mis sur pied pour servir de plate-forme de rencontre à des scientifiques, des techniciens et des artistes.

Les rencontres

Les rencontres rassemblent des professionnels du monde de l’art autour du thème « l’Art contemporain africain à l’épreuve de la mondialisation : problèmes, enjeux et perspectives ».

L’exposition internationale

Thando Mama, Gregg Smith, Mgcineni Sobopha, Doreen Southwood, Sue Williamson, Samta Benyahia, Zoulikha Bouabdellah, Pélagie Gbaguidi, Isaac Essoua dit Malam, Achillekà Komguem, Bill Kouelany, Gaston Massamba M’Bongo, Louis-Marcel Aziema Wanoumi, Amal El Kenawy et Abd El Ghany El Kenawy, Hala Elkoussy, Khaled Hafez, Maha Maamoun, Moataz M. Nasr, Assefa Gebrekidan, Elias Sime, Jeriarimanjato Razafindranaivo, Asmae Lahkim Bennani, Younes Rahmoun, Toyin Loye, Toyosi Odunsi, Michèle Magema, Aïcha Aïdara, Bassirou Dieng dit Diégo, Fatou Kandé Senghor, Mohamadou N’Doye dit Douts, Cheikh Niass, Sokey Edorh, Fatma Charfi.

Les designers :

Mohamed Yahiaoui dit Yamo, Jules Bertrand Wokam, Madeleine Bomboté, Cheick Diallo, Amivi Homawoo.

Les artistes primés

Michèle Magema (RDC), Asmae Lahkim Bennani (Maroc) , Jules Bertrand Wokam (Cameroun), Khaled Hafez (Egypte), Thando Mama (Afrique du Sud), Maha Maamoun (Egypte), Jules Bertrand Wokam du Cameroun.

Expositions individuelles

Tapfuma Gutsa, Christian Lattier, Joseph Francis Sumégné, José Bedia, Mario Cravo Neto, Odili Donald Odita, Doug Aitken, Jennifer Allora & Guillermo Calzadilla, Trisha Donnelly, Yang Fudong, Dominique Gonzalez-Foerster, Carsten Höller, Isaac Julien, Multiciplicity, Philippe Parreno, Anri Sala, Rirkrit Tiravanija, Anton Vidokle.

Le Dak’Art OFF

a proposé 130 expositions et près de 5000 œuvres répartis sur cinq lieux différents dont un à Ziguinchor en pays Diola. Les artistes étaient venus de 16 pays depuis le Maghreb jusqu’à l’Afrique du Sud ou de la diaspora. Dans les expositions OFF, le Sénégalais Mansour Ciss Kanakassy et le Canadien Baruch Gottlieb ont présenté l’ Afro, première monnaie matérialisée du continent africain.

Dak'Art 2012 du 11 mai au 10 juin 2012, Dakar Senegal | Contact | News | Plan du site |  RSS 2.0 | 2010 | 2008 | 2006 | 2004 | 2002 | 2000 |